Les fruits du Saint Esprit 🙏

LES FRUITS DU SAINT ESPRIT 
 
C’est Saint Paul qui nous en parle dans sa lettre aux Galates : « Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bontĂ©, bienveillance, fidĂ©litĂ©, douceur et maĂźtrise de soi. » (Galates 5,22-23)

L’Esprit-Saint, soit l’Esprit de Dieu, est l’ami le plus prĂ©cieux des humains.  Cette grande joie, ici mĂȘme sur terre et dans la vie qui suit celle de notre dĂ©cĂšs, seule Lui peut nous la donner, car Il est la Joie en personne. Pour nous donner cette joie, il commence par nous donner des cadeaux merveilleux appelĂ©s dons de l’Esprit Saint !
Le terme « fruit » Ă©voque non pas un don, mais une action progressive de Dieu en nous ; les fruits de l’Esprit mettent l’accent sur notre vie intĂ©rieure, qui se dĂ©veloppe peu Ă  peu et qui irrigue notre existence ; on ne reçoit pas tout d’un coup un fruit comme si c’était un don achevĂ© que Dieu mettrait dans le cƓur ; un fruit est le dĂ©veloppement de la grĂące de Dieu
Les dons et les fruits sont complĂ©mentaires, et sont tous nĂ©cessaires Ă  notre vie chrĂ©tienne. Souvenons-nous de ce que nous dit Saint-Paul : "j’aurais beau avoir tous les dons, si je n’ai pas l’amour, cela ne sert Ă  rien (1 Co 13,1ss)
Saint Paul en Ă©numĂšre neuf : le texte de Galates s’est « enrichi » avec la traduction de saint JĂ©rĂŽme pour en proposer 12 ensuite. 
L'AMOUR
Le premier fruit de l’Esprit Saint, c’est l'amour soit le don de soi : gratuit -inconditionnel, un amour gĂ©nĂ©reux (on donne sans compter) C'est le renoncement Ă  l’égoĂŻsme. Cet amour recherche ce qui est le meilleur pour l’autre. 

LA JOIE
Le deuxiĂšme fruit de l’Esprit-Saint, c’est la joie, c'est une joie plus profonde que la gaietĂ© ou le sentiment de bonheur Ă©prouvĂ© lors d'Ă©vĂ©nements heureux.
Elle s’ancre dans la certitude d’ĂȘtre aimĂ© de Dieu, quoi qu’il arrive.
Et est aussi le fait de toujours entretenir des paroles, des pensĂ©es, des sentiments et des actions qui soient : Positifs ; Porteurs de beautĂ© ; Porteurs d’espoir et d’espĂ©rance ; Porteurs de confiance

LA PAIX

Le troisiĂšme fruit de l’Esprit-Saint, c’est la paix, c’est une tranquillitĂ© de notre ĂȘtre intĂ©rieur, une tranquillitĂ© de l’ñme. MĂȘme si nous traversons des choses difficiles, nous savons que nous sommes dans la main de Dieu.

LA PATIENCE

Le quatriĂšme fruit de l’Esprit-Saint, c’est la patience, soit la capacitĂ© de tolĂ©rer les imperfections, les contrariĂ©tĂ©s et les contretemps, et aussi la capacitĂ© d’attendre, parfois trĂšs longtemps, ce que l’on dĂ©sire.

LA DOUCEUR

Le cinquiĂšme fruit de l’Esprit-Saint, c’est la douceur, les personnes douces sont calmes, donnent une impression reposante ; elles sont facilement abordables ; on sent auprĂšs d’elles que l’on est accueilli. « Mettez-vous Ă  mon Ă©cole, car je suis doux et humble de cƓur. » nous dit JĂ©sus (Matthieu 11,29). et "heureux les doux.."

LA BONTE

Le sixiĂšme fruit de l’Esprit-Saint, c’est la bontĂ©, c’est la capacitĂ© de voir Ă  la maniĂšre de Dieu, c’est-Ă -dire avec amour ; ĂȘtre compatissant. Elle rime avec la gĂ©nĂ©rositĂ©. La bontĂ© n'est pas un signe de faiblesse mais au contraire un signe de force : nous croyons en la force de l’amour qui peut transformer les vies !

LA BIENVEILLANCE

Le septiĂšme fruit est la bienveillance, c’est ne vouloir faire aucun mal Ă  personne ; on veut le bien de l’autre (bienveillance = on veille au bien de l’autre) ; elle rime avec l’indulgence, la non-condamnation et l’empathie, la comprĂ©hension de la souffrance et de l’ignorance qui sous- tendent le mal, et la volontĂ© de leur guĂ©rison. Elle rime avec la capacitĂ© Ă  pardonner gĂ©nĂ©reusement.

LA MAITRISE DE SOI

Le huitiĂšme fruit est la maitrise de soi, ce n’est pas une maĂźtrise de soi Ă  la force du poignet, mais une vertu intĂ©rieure qui se dĂ©veloppe et qui fait que l’on est maĂźtre de soi chaste, sobre et modĂ©rĂ©.

LA FOI

Le neuviĂšme fruit : la Foi. Luc 17:6 – 
 Si vous aviez de la foi comme un grain de sĂ©nevĂ©, vous diriez Ă  ce sycomore: DĂ©racine-toi, et plante-toi dans la mer; et il vous obĂ©irait.

La foi vient de ce que l’on entend de la Parole de Dieu, que l’on reçoit et qui s’enracine profondĂ©ment dans notre esprit et qui renversera toujours les situations contraires. La foi est un fruit de notre esprit que nous devons cultiver et qui est agissante par l’amour;

Regardons les fruits de nos arbres fruitiers qui mĂ»rissent peu Ă  peu, et rappelons-nous qu'un fruit ne mĂ»rit pas du jour au lendemain. Il en est de mĂȘme pour nous. Il faut du temps pour qu'un chrĂ©tien grandisse en maturitĂ© spirituelle. De mois en mois, nous produisons des fruits nouveaux ! (Apocalypse 22,2)mais

Sources diocÚse de Lisieux 

 Retrouvez notre illustration peinte à la gouache des fruits du Saint Esprit sur la boutique en ligne !

                            

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent ĂȘtre approuvĂ©s avant d'ĂȘtre publiĂ©s